Agence-immobiliere-yvetot.com » Investissement » Impôt fortune immobilière : une réduction est possible

Impôt fortune immobilière : une réduction est possible

En fonction de votre patrimoine et de vos revenus, cet IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) peut être réclamé. Il est en vigueur depuis le 1er Janvier 2018 et il s’agit de l’une des mesures importantes proposées par Emmanuel Macron. L’examen de vos biens est nécessaire pour savoir si vous devez régler une forte note.

Quels sont les biens concernés par l’IFI ?

Ce n’est pas le nombre de logements qui est pris en compte, mais la valeur nette de votre patrimoine. Plus cette dernière est élevée, plus vous devez payer l’impôt. Nous pouvons toutefois vous renseigner sur les dettes déductibles :

  • L’achat d’un bien imposable.
  • Le paiement d’un impôt à cause des propriétés comme la taxe foncière, mais la taxe d’habitation ne peut pas être déduite.
  • Le paiement des travaux d’entretien.
  • Le paiement de tous les travaux que ce soit pour un agrandissement, une reconstruction, voire une construction ou tout simplement une amélioration.

Lorsque vous avez supprimé toutes les dettes, il est possible de calculer cet impôt sur la fortune immobilière. Le gouvernement propose un tableau avec un barème précis. Le taux dépend donc de la valeur et il est de 0 % si elle n’atteint pas 800 000 euros. Au-delà, vous devez appliquer 0.50 %. Entre 1.3 et 2.5 millions d’euros, le pourcentage passe à 0.7 % contre 1% jusqu’à 5 millions puis 1.25 % entre 5 et 10 millions et 1.5 % si la valeur de votre patrimoine est supérieure à 10 millions d’euros.

Le plafonnement et la réduction d’impôt

Si malheureusement, le calcul montre que vous devez payer cet impôt, sachez qu’une réduction est envisageable. Ce sont les dons qui restent les plus intéressants, ils doivent être à destination d’organismes d’intérêt général. Vous avez donc une réduction de 75 %, mais elle ne peut pas dépasser 50 000 euros. Soyez tout de même vigilant en ce qui concerne les délais, car en fonction de la date de votre don, la réduction pourrait être appliquée l’année prochaine et non celle en cours.

Le gouvernement a aussi prévu un plafonnement de l’IFI et cela dépend du montant de vos impôts. En effet, vous n’êtes pas confronté seulement à cette somme, car les foyers sont parfois contraints de payer plusieurs factures. Le pouvoir d’achat est alors nettement entaché surtout à cause de l’impôt sur le revenu. En ajoutant l’IFI, la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus et les prélèvements sociaux, le montant ne doit pas dépasser 75 % des revenus perçus au cours de l’année. Si le seuil est dépassé, l’administration fiscale déduit le montant de l’IFI. C’est une précaution à prendre surtout si vous utilisez un simulateur pour connaître le montant de votre impôt.

Le calcul est assez simple puisque vous devez mentionner :

  • Les biens détenus directement et indirectement.
  • Les versements ouvrant droit à une réduction.
  • Le passif et les déductions.
  • Le plafonnement.
  • Les impôts payés à l’étranger.

Quelques clics suffisent pour obtenir le montant de l’IFI, mais pour avoir un maximum de précision, utilisez le simulateur officiel de l’administration fiscale. Vous n’aurez pas de mauvaises surprises lors de la réception de votre avis d’impôt.

Résultat dans nos articles :